Skip to content
Medical diagrams on clipboards

Technologies numériques en santé : la clef pour surmonter le défi que pose la mesure du RCI

En ce qui concerne les technologies numériques en santé, il est temps de mettre de côté les mesures du rendement du capital investi (RCI) traditionnelles au profit d’une approche de création de valeur misant sur l’autonomisation des patients.
_____

Les technologies numériques transforment le mode de fonctionnement des hôpitaux. Cette réforme a été accélérée par la pandémie de COVID-19, notamment avec l’adoption rapide des soins virtuels. Toutefois, un changement systémique était sur le point de se produire, même avant que la première vague ne frappe. Au cours des dernières années, l’accent a été mis sur la conception d’applications de mobilisation des patients, de logiciels axés sur l’expérience des patients et d’autres technologies semblables. Dans de nombreuses régions du Canada, des stratégies numériques provinciales et régionales ont été mises en œuvre dans le secteur de la santé. Ces stratégies, en plus du cadre à quatre objectifs reconnu à l’échelle internationale, encouragent les hôpitaux à tirer parti des technologies numériques pour obtenir de meilleurs résultats en santé et offrir une meilleure expérience aux patients et aux prestataires de soins, et ce, à moindre coût.

Cependant, même si des pressions sont exercées de tout côté pour inciter l’adoption de technologies numériques en santé, il demeure un obstacle à surmonter : l’accent mis sur l’utilisation de modèles traditionnels pour mesurer le RCI difficilement quantifiable des changements mis en œuvre.

Le rôle du RCI dans la prise de décisions des hôpitaux

Lorsque nous considérons le RCI comme une mesure, nous pensons souvent aux entreprises et à leurs bénéfices nets. Le RCI peut toutefois aussi servir à éclairer les décisions des hôpitaux. Compte tenu des ressources limitées et des exigences en matière de rapports publics, le RCI a été un moyen utile pour favoriser la prise de décisions responsables et justifiées sur le plan financier, surtout lorsque d’importantes dépenses en capital sont nécessaires. De plus, pour la grande majorité des achats des hôpitaux, le RCI est relativement facile à calculer.

Toutefois, malgré l’utilité du RCI, cette mesure comporte également certaines limites. C’est le cas par exemple lorsqu’il faut évaluer les technologies numériques en santé émergentes. Il est difficile d’évaluer les avantages tangibles et intangibles qui découlent de l’autonomisation d’un patient ou de son expérience personnelle positive à l’égard des soins de santé, et encore plus au moment où les choses évoluent rapidement.

Compte tenu des pressions exercées pour inciter la transformation numérique et de l’absence de mesures efficaces pour déterminer le RCI des changements mis en œuvre, quelle approche les hôpitaux doivent-ils adopter?

Surmonter le défi que pose la mesure du RCI

Lorsqu’il est question des technologies numériques en santé, trois approches s’offrent aux hôpitaux pour surmonter le défi que pose la mesure du RCI :

1. Examiner les données et les recherches existantes

Bien que nous disposions de très peu de données, il nous faut commencer par examiner la valeur des technologies numériques en santé (nous avons dressé une liste de ressources ici), ainsi que des données provenant d’autres pays (comme les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie et les Émirats arabes unis). Même si le contexte diffère d’un pays à l’autre, nous pouvons généralement apprendre des expériences des autres. Cet exercice peut aider à tirer des conclusions préliminaires sur le RCI des technologies numériques en santé.

2. Garder à l’esprit que le RCI ne sert pas uniquement à déterminer la rentabilité des technologies numériques en santé, mais aussi à modifier le comportement des patients et les résultats

Il est facile d’investir dans des technologies qui permettent d’améliorer la rapidité, de réduire les coûts ou de faire deux choses au prix d’une. D’autre part, on peut difficilement mesurer le RCI de l’incidence des technologies sur le comportement des patients. Un patient engagé ou mobilisé est souvent décrit comme un patient éduqué, informé et autonome. Si les patients possèdent les connaissances et les outils nécessaires pour faire des choix éclairés, ils sont en mesure de prendre en charge leurs soins. D’ailleurs, selon une étude , l’autonomisation des patients entraînerait une diminution de 8 à 21 % de leurs dépenses en santé.

Bien que cela soit stratégiquement conforme aux objectifs de la plupart des hôpitaux, bon nombre d’entre eux finissent par négliger le RCI parce qu’ils omettent de le mesurer ou ne parviennent pas à le calculer. Utilisez plutôt cette mesure comme point de départ, définissez clairement les comportements que vous aimeriez que les patients adoptent et les résultats escomptés, puis misez sur des technologies qui procurent les données nécessaires à l’amélioration de la modélisation. En plaçant l’autonomisation des patients au cœur du processus décisionnel, nous créons de la valeur, même si l’incidence de cette approche est difficile à mesurer au départ.

3. Accepter le fait que les retombées positives viendront plus tard

Right now, due to COVID, patients, providers and systems are primed for change. More has changed in the last 10 months than in the last 10 years. Policy makers say that virtual care is here to stay, patients are growing more accepting of healthcare technology, and the applications we have available today are more advanced than they have ever been. While the impact of new digital health technology may not be 100% clear from the outset, many technologies are meant to evolve and be optimized as you go. Seize this opportunity to get started, because studies across the world have proven the benefits and there is a good chance your hospital will experience them too.

Conclusion

Au Canada et à l’échelle mondiale, nous traversons une période d’incertitude et de grands changements. Dans le contexte actuel, nous pouvons continuer de tirer parti des technologies numériques pour soutenir l’expérience des patients et des prestataires de soins, tout en améliorant l’efficacité opérationnelle des hôpitaux et les résultats en santé.

Plutôt que de passer notre temps à calculer un RCI difficilement quantifiable, nous devons adopter une nouvelle approche de création de valeur qui place l’autonomisation des patients au cœur de la prise de décisions.

fr_CAFrench
Les Solutions d’engagement des patients HealthHub

Politique de remboursement:

Les commandes de location avec HealthHub Patient Engagement Solutions sont remboursables selon les directives suivantes:

  • Les jours qui ont été payés (jours payés1 ), mais qui ne peuvent pas être utilisés à cause d’une interruption de service3 en raison d’un problème technique4 peuvent être remboursés au tarif journalier.

  • Une journée est considérée comme utilisée 2 heures après l’heure du début de location. L’heure du début de location est définie par le contrat de location.

  • Les jours gratuits2 de location inclus dans un forfait de location de plusieurs jours ne peuvent pas être échangés contre de l’argent ou transférés à un autre patient.

  • Si un remboursement est traité avant que tous les jours payés ne soient utilisés, les jours gratuits sont perdus.

  • Les remboursements sont traités à partir du moment où ils sont demandéset ne seront pas antidatés.

  • Une fois qu’une interruption de service est signalée, les jours payés seront soit remboursés, soit ajoutés à la période de location (le choix appartient au patient). Les jours gratuits seront ajoutés à la période de location, et ne peuvent être ni remboursés, ni échangés pour de l’argent.

Définitions

1 Jours payés = Jours de service payés avec votre forfait choisi. Tous les jours payés doivent être utilisés avant le début des jours gratuits d’un forfait. Il y a 1 jour payé dans le forfait quotidien, 5 jours payés dans le forfait hebdomadaire et 15 jours payés dans le forfait mensuel. (Attention: certains sites peuvent proposer des formules de location différentes).

2 Jours gratuits = Jours de service qui vous ont été offerts par HealthHub avec votre forfait de service choisi. Le forfait hebdomadaire comprend 2 jours gratuits (5 jours payés, 2 jours gratuits) le forfait mensuel comprend 15 jours gratuits (15 jours payés, 15 jours gratuits). (Attention: certains sites peuvent proposer des formules de location différentes).

3 Interruption de service = Utilisation du service interrompue en raison d’un problème technique qualifié, ou en raison du transfert dans une nouvelle pièce avec un terminal HealthHub manquant ou endommagé. (Attention: cette politique s’applique aux problèmes de prestations de service dont HealthHub est responsable; elle ne s’applique pas à ceux dont l’hôpital est responsable).

4 Problème technique qualifié = Problème technique qui affecte la prestation de service ou la jouissance des services sur votre appareil.